ALMA CHARRY / DANIEL NADAUD / ALEXIOS TJOYAS

DU 6 AU  28 AVRIL 2019 • CAPSULE RADIEUSE

Vernissage le samedi 6 avril à 18h30.
Samedi & dimanche 14h30-18h30 et sur rdv.
Entrée Libre.

Alma Charry, Alexios Tjoyas et Daniel Nadaud partagent l’affiche de la prochaine Capsule Radieuse. Si ces trois artistes de générations différentes ont en commun la pratique du dessin et de l’illustration, leur technique et univers sont bien souvent éloignés. A une série en grande partie inédite de dessins d’Alexios Tjoyas intitulée « Images des Mystères / être témoin de l’inexplicable » répondent, dans la salle d’exposition du Moulin, les collages d’Alma Charry. Un peu plus loin, Daniel Nadaud investit la Grange du Moulin avec un assemblage de dessins, objets, cahiers etc. Un dialogue s’esquisse entre les œuvres et se poursuit jusqu’au café du village où des dessins de chaque artiste sont également exposés.
A l’occasion de cette exposition, une édition est produite pour chacun des artistes : « Cahier du pêcheur de la rue du rendez-vous » carnet n° 8 de Daniel Nadaud, broche à épingler d’Alexios Tjoyas et poster grand format d’Alma Charry.

Daniel Nadaud : Né en 1942, vit et travaille au Pré-Saint-Gervais (93) et à Olivet (53). Sculpteur-assembleur, graveur, lithographe, dessinateur, Daniel Nadaud développe une oeuvre aujourd’hui présente dans plusieurs musées et grandes collections particulières à Paris. Le monde agricole omniprésent, l’Histoire bien réelle, plus des fragments d’enfance, constituent la colonne vertébrale de ses projets. Depuis 2012, Piacé le radieux édite régulièrement ses « Cahiers du pêcheur de la rue du rendez-vous », carnets de mémoire. Cette exposition sera le lancement du cahier n°8. Une installation de Daniel Nadaud « Le coin du pêcheur » figure également sur le parcours artistique de Piacé.
http://www.danielnadaud.com/

Alexios Tjoyas : Né en 1965, vit et travaille à Jupilles (72). « Je dessine des images jamais loin des grands arbres. Ils m’inspirent des visions sauvages, de la pulsion de vie, en lisière de mondes désespérément violents. Mes images dessinées sont des histoires aux couleurs vives : c’est mon côté direct. Mon trait noir est cranté, mais il peut tout aussi bien être sinueux et rouge. il est mon meilleur ami, mon meilleur animal de compagnie. Je ne laisse personne voir tout, immédiatement, de ce que contiennent mes images en un seul regard. Je façonne des mondes polysémiques. Mes images sont préoccupées par le langage de signes de certains fantômes et la rupture avec d’autres. Mon idéal est la fructification des gestes.  »
http://alexios-tjoyas-fructuosus.tumblr.com/

Alma Charry : Née en 1993, vit et travaille à Paris (75). »Alma Charry travaille pour la fusion discrète entre l’encre et le numérique, pour la jonction joyeuse de la peinture et du collage, pour l’expression d’une forme pointue d’art autodidacte. À la manière d’une voyante contemporaine, elle crée un monde intime et varié composé de haïkus graphiques, de motifs minéraux-végétaux-stellaires, de visages silencieux et d’animaux. Elle produit des images simples, naïves et méditatives, comme si elle formulait constamment des emblèmes secrets. Son travail porte sur l’exercice de l’innocence symboliste, de la méditation futuriste, de la sobriété ésotérique. « – Cloé Lastère
https://almacharry.com/