NORBERT BÉZARD (1896-1956)

Né dans la Sarthe en 1896, Norbert Bézard sera boulanger, ouvrier agricole, apiculteur, fossoyeur, mais aussi un temps employé aux usines Renault… Autodidacte, touche-à-touche de génie, il aura le désir d’animer les campagnes et son village, Piacé.
Engagé pour la cause paysanne au début des années 1930, il lancera avec un groupe militant les grandes lignes d’une réforme agraire. C’est à ce moment qu’il rencontrera l’architecte Le Corbusier (1887-1965), à la réputation déjà internationale.
De cette rencontre naîtront une collaboration et une solide amitié. Pour unique exemple, Bézard rédigera un texte sur le Village coopératif pour l’ouvrage de son ami « Les Trois établissements humains », paru en 1945… Leur amitié ne se démentira pas jusqu’au décès de Bézard en juillet 1956.
Dans les dernières années de sa vie, Bézard s’engagera dans un travail de céramiste et de peintre. Il recevra l’admiration et, une nouvelle fois, le soutien de Le Corbusier. Il réalisera, entre autres, un ensemble de céramiques pour la Chapelle de Ronchamp. L’architecte aura l’occasion de le décrire comme un homme « dur, vif, aigu, éclatant de santé, piquant des rages folles contre les imbécilités de l’existence, montrant des crocs menus, aigus lorsqu’il rit ou crie. »

En savoir plus

Norbert Bézard en quelques dates:

  • 7 juin 1896 : Naissance de Norbert Bézard à Loué (Sarthe), de Marie Deromet et d’Alphonse Bézard.
  • 1917 : Échappe à la catastrophe ferroviaire de Saint-Michel-de-Maurienne et aux atrocités de la guerre.
  • 1920 : Épouse Célestine Ménager.
  • 1932 : Rencontre Le Corbusier. Participe aux revues Prélude et Plan.
  • 1937 : Membre du comité de direction du 5ème CIAM (Congrès International d’Architecture Moderne). En charge du rapport sur l’urbanisme rural.
  • 1938 : Publication de l’ouvrage Des canons ? Des munitions ? Merci, des logis S.V.P. ! auquel il participe.
  • 1939 : Mort de son épouse Célestine Bézard.
  • 1942 : Se remarie avec Suzanne Rond, institutrice à Marquette (Nord), puis à Parcé (Sarthe).
  • 1945 : Publication de Les trois établissements humains, ouvrage auquel il participe. S’installe à Paris. Employé un temps chez Renault. Travail de peintre et de céramiste.
  • Juin 1956 : Décède à Paris.

LE CORBUSIER (1887-1965)

Architecte et urbaniste majeur du XXème siècle, Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier fut également peintre, sculpteur, homme de lettres et polémiste hors pair. Il a véritablement révolutionné l’architecture mondiale et l’urbanisme contemporain en inventant un langage plastique neuf – le purisme – basé sur la « simplicité des formes, l’organisation et la rigueur ».
Jamais il ne s’est départi de son devoir de penseur efficace du bien-être, qui « est d’essayer de mettre l’homme d’aujourd’hui hors du malheur, hors de la catastrophe ; de le mettre dans le bonheur, dans la joie quotidienne de l’harmonie ».

Parmi ses principales réalisations:

  • la Villa Savoye, Poissy (1928-1931)
  • l’Unité d’habitation de Marseille (1945-1952)
  • la Chapelle Notre-Dame du Haut, Ronchamp (1950-1955)
  • le Couvent de la Tourette, Eveux-sur-Arbresle (1953-1960)
  • le Carpenter Center for the Visual Arts, Cambridge (Massachusetts) (1959-1963)
  • Chandigarh (1950-1965)

Le Corbusier en quelques dates:

  • 6 octobre 1887 : Naissance de Charles-Édouard Jeanneret dit Le Corbusier dans la ville suisse de La-Chaux-de-Fonds, de Marie-Charlotte-Amélie Perret et de Georges-Edouard Jeanneret.
  • 1912 : Construction de la Villa Jeanneret-Perret (première construction en responsabilité propre).
  • 1915 : Conception de la maison Dom-ino (système de construction bon marché à structure réduite).
  • 1919 : Fondation de la revue L’Esprit nouveau, une revue d’art et d’architecture qui paraîtra jusqu’en 1925.
  • 1923 : Parution du livre Vers une architecture, qui va le faire connaître.
  • 1926 : Logements dans les quartiers modernes Frugès à Pessac.
  • 1928 : Participe à la création des CIAM (Congrès Internationaux d’Architecture Moderne).
  • 1930 : Épouse Yvonne Gallis.
  • 1950 : Publication de Le Modulor, dans lequel il explique ses théories.
  • 1951 : Voyage aux Indes où il réalise de nombreux établissements.
  • 27 août 1965 : Mort de Le Corbusier à Roquebrune-Cap-Martin lors d’une baignade en mer.